Appello 2 giugno 2024 per la convergenza delle lotte contro le GOII

redazione

Ora e sempre resistenza!

A un anno dalla grande manifestazione del 17-18 giugno 2023 nella Maurienne e in vista delle elezioni europee, gli oppositori alla Torino-Lione, un Crimine Ambientale, lanciano l’Appello 2 giugno 2024 per la convergenza di tutte le lotte contro le Grandi Opere Inutili e Imposte – GOII per fermare le devastanti politiche dell’Unione europea e degli Stati membri nell’ambito dei trasporti che anche con un nuovo Parlamento saranno portate avanti.

Di fronte al crescente falso rispetto per l’ambiente e allo sperpero del denaro pubblico messi in atto dai promotori di numerose nuove Grandi Opere Inutili e Imposte  (autostrade, ferrovie, ponti, porti, aeroporti, tunnel, ecc.), associazioni e movimenti in lotta si sono mobilitati da anni con autorevolezza e capacità di orientare il dibattito per fermare la devastazione degli investimenti infrastrutturali dell’Unione europea e degli Stati membri, indicando soluzioni alternative intelligenti e rispettose del benessere del Pianeta e di tutte le creature viventi.

Sappiamo che nuovi progetti di mobilità militare, che mettono ugualmente in pericolo il futuro di pace nella UE, sono in corso di realizzazione con il decisivo sostegno economico della Commissione per realizzare infrastrutture di trasporto a duplice uso militare/civile lungo la rete TEN-T all’interno e all’esterno dei confini dell’Unione “per la sicurezza e la difesa europea in seguito all’aggressione militare della Russia contro l’Ucraina”, come afferma la Commissione.

L’identificazione dei medesimi obiettivi contro le GOII ha unito e diffuso la lotta, in Maurienne, Francia e in Valle Susa, Italia per fermare la costruzione della nuova linea ferroviaria tra Torino e Lione e del suo mega-tunnel alpino a due canne di oltre 57 km di lunghezza.

I governi nazionali rifiutano di ascoltare le richieste degli oppositori in Italia, in Francia e in altri Stati membri dell’UE e incitano l’uso delle forze dell’ordine per zittire con la violenza le mobilitazioni delle cittadine e dei cittadini nelle città e nelle campagne.

Dal 2010, la Carta di Hendaye, Manifesto europeo delle opposizioni alle Grandi Opere Inutili e Imposte, esige dall’Unione europea la profonda revisione delle politiche dei trasporti; i valori fondanti delle lotte e le alternative da allora proposte dal basso continuano ad essere validi, e consistono:

  • nell’ammodernamento, manutenzione e ottimizzazione delle linee esistenti, che rappresentano l’alternativa più accettabile dal punto di vista ambientale e un costo finanziario molto inferiore rispetto alla costruzione di nuove linee,
  • nella decrescita dei trasporti connessa ad una profonda trasformazione del modello economico e sociale, dando la priorità alla prossimità e alla rilocalizzazione dell’economia.

La richiesta finale è stata e permane di attribuire il processo decisionale della realizzazione delle Grandi Opere alle popolazioni direttamente interessate, fondamento della vera democrazia e dell’autonomia locale nei confronti di un modello di sviluppo imposto.


Appel du 2 juin 2024 pour la convergence des luttes contre les GPII

Résistance, maintenant et toujours !

Un an après la grande manifestation des 17-18 juin 2023 en Maurienne et en vue des élections européennes, les opposants au Lyon-Turin, un Crime Environnemental lancent un Appel pour la convergence de toutes les luttes contre les Grands Projets Inutiles et Imposés – GPII pour stopper les politiques dévastatrices de l’Union européenne et des Etats membres dans le domaine des transports qui seront poursuivies même avec un nouveau Parlement.

Face au faux respect croissant de l’environnement et au gaspillage de l’argent public par les promoteurs de nombreux nouveaux Grands Projets Inutiles et Imposés (autoroutes, voies ferrées, ponts, ports, aéroports, tunnels, etc.), les associations et mouvements de lutte se mobilisent depuis des années avec sérieux et avec la capacité d’orienter le débat pour stopper la dévastation des investissements en infrastructures de l’Union européenne et des Etats membres, en proposant des solutions alternatives intelligentes et respectueuses du bien-être de la Planète et de toutes les créatures vivantes.

Nous savons que de nouveaux projets de mobilité militaire, qui mettent également en danger l’avenir de la paix dans l’UE, sont mis en œuvre avec un soutien économique décisif de la Commission pour construire des infrastructures de transport à double utilisation militaire/civile le long du réseau RTE-T à l’intérieur et à l’extérieur des frontières de l’Union “pour la sécurité et la défense européennes à la suite de l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine”, comme l’affirme la Commission.

L’identification des mêmes objectifs contre le GPII a uni et étendu la lutte, en Maurienne, en France, et dans le Val de Suse, en Italie, pour arrêter la construction de la nouvelle ligne ferroviaire entre Turin et Lyon et son mégatunnel alpin à deux galeries de plus de 57 km de long.

Les gouvernements nationaux refusent d’écouter les demandes des opposants en Italie, en France et dans d’autres États membres de l’UE, et incitent à l’utilisation des forces de l’ordre pour faire taire violemment les mobilisations des citoyens dans les villes et les campagnes.

Depuis 2010, la Charte d’Hendaye, Manifeste européen des oppositions aux Grands Projets Inutiles et Imposés, exige de l’Union européenne la révision profonde des politiques de transport ; les valeurs fondatrices des luttes et les alternatives proposées par la base depuis lors restent d’actualité et consistent :

– dans la modernisation, l’entretien et l’optimisation des lignes existantes, qui représentent l’alternative la plus acceptable d’un point de vue environnemental et un coût financier bien moindre que la construction de nouvelles lignes,

– dans la décroissance des transports liée à une transformation profonde du modèle économique et social, privilégiant la proximité et la relocalisation de l’économie,

L’exigence finale était et reste que le processus de décision de la réalisation des Grands Projets soit attribué aux populations directement concernées, fondement d’une véritable démocratie et d’une autonomie locale face à un modèle de développement imposé.


PROGRAMMA 2 Giugno 2024

Message des Collectifs Contre le Lyon-Turin (CCLT)

“Vous étiez en Maurienne le 17 et 18 juin 2023, pour manifester contre le Lyon-Turin ? Vous n’aviez pas pu venir ? Et vous vous opposez au Projet du Lyon-Turin et vous soutenez la lutte ? Vous vous demandez pourquoi nous luttons contre ? Vous luttez contre tout autre projet écocide ?

Donc vous avez l’occasion de venir échanger, comprendre, témoigner tout au long de cette journée.

Nous donnerons la parole à celleux qui ont fait exister ce week-end mémorable ainsi qu’à celleux qui pensent qu’on peut inventer mieux qu’un monde bétonné.

Et parce que nous croyons aux vertus du bonheur, cette journée sera résolument (et exclusivement) festive.

Au fil de la journée, projections de documentaires engagés, tables rondes autour de la protection du vivant, cantine et buvette, marché paysan avec celleux qui luttent pour une alimentation locale et respectueuse de TOUT le vivant, des jeux pour les enfants et les grands, présence de diverses associations réunies pour expliquer leurs luttes. Et nous finirons en musique !

Retrouvons-nous le 2 juin, à Aoste (en Isère, 38490) et fêtons ensemble cet anniversaire !

Notre lutte est plus vivante que jamais !

Avec joie, rage et détermination !

No perçaran ✊”

Évènement Facebook

LE PROGRAMME

9h30 : ACCUEIL – Présentation du maire d’Aoste

10h-11h : Projection « Ça chauffe dans les Alpes » – chapiteau 1 –

11h-12h : Table ronde Changement climatique dans les territoires de montagne – Chapiteau 2 11h30-12h30 : Présentation de la lutte Stop Lyon-Turin : Chapiteau 3 – Historique de la lutte – Les enjeux soulevés.

13h PAUSE REPAS / musique

14h-15h : PAROLE DES ACTEURS DU 17-18 – Chapiteau 2
CCLT, Soulèvements Savoie, VAM , Italiens interdits de territoires.

15H : CONFÉRENCE DE PRESSE – Chapiteau 3

15h -16h : Projection « Des cailloux dans la chaussure » – Chapiteau 1

16h10-17h10 : Table ronde : Lutte locale, la victoire est possible. – Chapiteau 2
Elus du Cépure, Bassines Non merci, A69, Notre dame des Landes, Bures

16h30-17h30 : Comment arrêter le projet, enjeux politiques, niveau européen ? – Chapiteau 3

16h30-17h30 : Projection « Dobra Voda » en présence de la réalistrice. – Chapiteau 1

17h30-18h30 : Conférence L’eau, à la base de la vie des écosystèmes Mme Valette, réalisatrice du film. – Chapiteau 1

18h30 Concert

Toute la journée : BUVETTE, RESTAURATION, MARCHE PAYSAN, ANIMATIONS ENFANTS, STANDS (naturaliste, peinture, bouquins)

Fonte: Presidio Europa


 

0 commenti

Lascia un Commento

Vuoi partecipare alla discussione?
Sentitevi liberi di contribuire!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.